Issue d’une famille d’origine espagnole, Solène Péréda débute le piano à l’âge de 4 ans à Fontainebleau.      

 

   Après Paris, New York, Bogota, Bruxelles, Dublin, Solène s’installe en 2015 à Saint- Nazaire pour continuer ses recherches d’interprétations sur piano moderne et ancien et son travail de musique de chambre avec différents partenaires.

    À 10 ans, souhaitant se perfectionner dans le piano, Solène reçoit les précieux conseils de Giselle Magnan et Émile Naoumoff.

    Puis, la musicienne entre au conservatoire de Paris avec Pierre Reach. Elle participe à plusieurs master class avec Claire Désert.

    C'est au conservatoire royal supérieur de Bruxelles avec Jean-Claude Vanden Eynden, Éliane Reyes, Nicolas Bacri, Guillaume Connesson, Muhiddin Dürrüoglu et au conservatoire supérieur de Dublin avec Thérèse Fahy que Solène se professionnalise...

    Elle rencontre également Matti Raekallio à la Julliard School de New York et est acceptée dans la classe de Zoltan Kocsis au Conservatoire Supérieur Liszt de Budapest.

    La pianiste est lauréate de différents prix internationaux: Médaille d'Or du Conservatoire National de Paris en 2009, Premier Prix au Concours Musical de France, Prix Étranger du Concours International d'Andalousie en 2008, Premier Prix au Concours International de Vulaines...

    Solène obtient en 2015 un master en interprétation, un master en didactique et l’agrégation de l’Enseignement Supérieur en piano, musique de chambre et pédagogie (recherches sur l’importance du cognitif dans la musique) des Conservatoires Royaux de Bruxelles et Dublin.

   La concertiste a participé à différents festivals: La Folle Journée en Région (La Roche sur Yon), Festival de la Valbonne (Avignon) , Festival de Visé (Belgique), Le Printemps des Fameuses (Nantes). Elle a également participé aux enregistrements avec Radio France sur les écrits de Marguerite Duras.

   Solène Péréda se produit sur 80 concerts en soliste par an sur toute la côte atlantique (de St- Brieux à Hossegor), en passant par la capitale française: Paris.

   Passionnée par le répertoire français, elle propose à de rares occasions des concerts sur un piano de concert Pleyel de 1917 (piano de Debussy, Ravel). Concerts qui se sont rapidement imposés dans le paysage musical par le son unique de l’instrument.

   Ses choix de programme témoigne l'envie d'explorer les évolutions stylistiques de l'époque baroque à l'époque moderne. Une expérience humaine et artistique où virtuosité et musicalité vous feront redécouvrir les grandes œuvres universelles de la musique classique.

LA MUSIQUE CLASSIQUE PARTOUT ET POUR TOUS - PROJETS MUSICAUX


    En 2013, Solène travaille avec l’Association Transmission qui tend à développer les concerts de musique classique en tous lieux et pour tous. Une centaine de musiciens professionnels soutiennent son projet et participent régulièrement aux concerts qu’elle organise.

    En 2015, la musicienne crée les concerts du « Piano Nomade », concerts sur un piano Pleyel de 1917, qui se sont rapidement imposés dans le paysage musical par la richesse du répertoire joué et le son unique de l’instrument.
 

BOURSES ET MÉCÉNAT

    L’Espace des Femmes - Antoinette Fouque et la famille Quetin, sont mécènes de Solène Péréda et la soutiennent dans ses différents projets musicaux.

    Notamment, sur le projet de mettre en lumière la création des femmes dans la vie intellectuelle et culturelle de nos régions ainsi que le projet d’accessibilité des arts et de la culture de haut niveau avec les concerts piano « Partout et pour Tous » dans les zones d’éducation prioritaire.

En 2008, La Société générale a soutenu Solène Péréda durant ses concerts en soliste. 

Depuis 2011, Antoinette Fouque et L'Espace des Femmes ont soutenu Solène Péréda tout au long de ses études supérieures, et soutiennent encore aujourd'hui ses projets musicaux.

En 2016, un piano Pleyel demi-queue de 1917 a été donné pour les concerts "PARTOUT ET POUR TOUS".