• Blanc Icône YouTube
  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc LinkedIn Icône

À PROPOS

"Un concert exceptionnel de Solène Péréda avec son piano Pleyel de 1917 (...) tout en poursuivant son noble combat pour rendre la musique accessible à tous"

- MAG supplément magazine Sud Ouest -

"Solène ou l'art subtil des couleurs musicales"

- Le Télégramme -

"Solène fait preuve d'une très grande virtuosité, celle-ci au service des œuvres interprétées avec sensibilité"

- Ouest France -

"Sa Mission: Transmission. La musique à la porté de Tous"

- Sud Ouest Charente -

"Solène exprime tout son talent (...) elle met un point d'honneur à présenter chaque oeuvre qu'elle interprète pour une meilleure communion avec les spectateurs"

- Ouest France Finistère -

"Un ange passe"

- Ouest France Vendée -

"Une pianiste virtuose, un jeu sensible et intense sur un Pleyel de concert à la sonorité exceptionnelle"

- Ouest France Morbihan -

​          Issue d’une famille d’origine espagnole, Solène Péréda débute le piano à l’âge de 4 ans à Fontainebleau.
Après Paris, New York, Bogota, Bruxelles, Dublin, Solène s’installe en France pour continuer ses recherches d’interprétations sur piano moderne et ancien en collaboration avec différents musiciens (flûtiste, violoniste, violoncelliste, soprano).

          À 10 ans, souhaitant se perfectionner, Solène reçoit les précieux conseils de Giselle Magnan et Émile Naoumoff.  
Puis, la musicienne se perfectionne au conservatoire de Paris avec Pierre Reach, Claire Désert, au conservatoire supérieur de Bruxelles avec Jean-Claude Vanden Eynden, Éliane Reyes, Nicolas Bacri, Guillaume Connesson, Muhiddin Dürrüoglu, au conservatoire supérieur de Dublin avec Thérèse Fahy...
Elle rencontre également Matti Raekallio à la Julliard School et est acceptée dans la classe de Zoltan Kocsis au Conservatoire Supérieur Liszt de Budapest.

          La pianiste reçoit différents prix internationaux: Médaille d'Or du Conservatoire National de Paris en 2009, Premier Prix au Concours Musical de France, Prix Étranger du Concours International d'Andalousie en 2008, Premier Prix au Concours International de Vulaines...

          En 2015, Solène est titulaire de deux master en interprétation et didactique ainsi que l’agrégation de l’Enseignement Supérieur en piano, musique de chambre et pédagogie (recherches sur l’importance du cognitif dans la musique) des Conservatoires Royaux de Bruxelles et Dublin.
Son parcours de pianiste et professeur est reconnu en France. Solène valide le concours national du PEA (professeur agrégé d’enseignement artistique) en 2019.

          La concertiste a participé à différents festivals: La Folle Journée en Région (La Roche sur Yon), Festival de la Valbonne (Avignon) , Festival de Visé (Belgique), Le Printemps des Fameuses (Nantes).

          Solène enregistre différents projets avec « La bibliothèque des voix » : avec Radio France sur des textes de Marguerite Duras, "Le journal intime d'Alma Mahler" avec Julie Depardieu et "La Vagabonde" de Colette avec Anouk Grinberg et l’Espace des Femmes - Antoinette Fouque.

          Par an, à Paris et sur la côte atlantique de Saint-Brieuc à Hossegor, Solène Péréda donne plus de 80 concerts en soliste.

          Passionnée par le répertoire français, Solène Péréda propose à de rares occasions des concerts sur un piano de concert Pleyel de 1917 (piano de Debussy, Ravel). Concerts qui se sont rapidement imposés dans le paysage musical par le son unique de l’instrument.


          Ses choix de programme témoignent de l'envie d'explorer les évolutions stylistiques de l'époque baroque à l'époque moderne. Une expérience humaine et artistique où virtuosité et musicalité vous feront re-découvrir les grandes œuvres universelles de la musique classique.

          La Société Générale, L’Espace des Femmes - Antoinette Fouque, la famille Quetin, sont mécènes de Solène Péréda et la soutiennent dans ses différents projets musicaux.
Notamment sur le projet de mettre en lumière la création des femmes dans la vie intellectuelle et culturelle de nos régions ainsi que le projet d’accessibilité des arts et de la culture de haut niveau avec les concerts piano « Partout et pour Tous » dans les zones d’éducation prioritaire.